Recueil de chroniques


Titre long
Genealogia nobilissima Francorum ymperatorum et regum dictata a Karolo rege, Compendiensis loci restauratore, post bina incendia.
Titre latin
Gesta Francorum Iherusalem expugnantium
Hugonis de Sancto-Victore, Liber de Tribus maximis circumstantiis gestorum (excerpta)
vita sanctorum Amici et Amelii
Historia Karoli Magni et Rotholandi

Volume de 103 feuillets de parchemins et de papier constitués de plusieurs unités textuelles d'époques différentes mais contenant toutes des textes relatifs à l'histoire.

CONTENU

1°_ f. 1-32v : Chroniques des Flandres - XVe siècles, cahiers mixtes de parchemin et de papier inscrits à longues lignes sur 36 lignes. Une main du XVIe siècle précise a la fin : "cette chronique est appelée la chronique de Flandre et est mise en meilleur langage par Denis Sauvage, historiographe de Charles IX, Roi de France, mais de beaucoup continuée". La BASO en possède l'édition imprimée à Lyon en 1562 par G. de Roville (inv. 3208).

2°_ f. 33-35v : Xe siècle, probablement avant la mort de Baudoin III en 961, feuillets de parchemin inscrits à longues lignes sur 24 lignes, contient :
- Généalogie des carolingiens (il s'agit de la plus ancienne copie conservée de ce texte).
- Louanges à Arnould I de Flandres et son fils Baudouin III.

3°_ f. 36-64 : Gesta Francorum Iherusalem expugnantium - premier quart du XIIe siècle, feuillets de parchemin inscrits à longues lignes sur 30-31 lignes.
Ce texte est en partie un abrégé de la première partie de la chronique de Foulcher de Chartres, qui relate les faits des croisés lors de la première croisade (1096), jusqu'en 1106. Le texte de Foulcher n'est cependant pas la seule source car plusieurs évènements qu'il ne mentionne pas sont relatés dans ce texte. Il a notamment été repris par Lambert de Saint-Omer dans son Liber Floridus.
Par ailleurs, cette portion du recueil a été détachée temporairement en 1861-1862, pour être envoyé à l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, à la demande du Comte Walisky, pour y être étudié. Ce qui explique l'état de la reliure à cet endroit.

4° _ f. 65-75v : extraits de la Chronique d'Hugues de Saint-Victor, qui ne comprend que la liste des rois de France jusqu'à Charles le Chauve et la liste des Papes jusqu'à Anastase Ier, le tout largement annoté de la Main de Dom de Witte en 1630 - 1er tiers du XIIIe siècle, feuillets de parchemin inscrits sur deux colonnes de 26 lignes de texte.

5° _ f. 76-87v : Vies de saint Amiens et saint Amilien. - troisième quart du XIIe siècle, inscrits à longues lignes sur 25 lignes de réglure.

6° _ f. 88-95v : fragment de la chronique de Turpin, depuis la trahison de Ganelon jusqu'à la mort de Charlemagne. - Premier quart du XIIIe siècle, feuillets de parchemin inscrits sur deux colonnes de 31 lignes, avec commentaires de Dom De Witte.

7° _ Derniers chapitres de la vie de Charlemagne, par le Pseudo-Turpin, peut-être Éginhard, terminée par la petite pièce de six vers de Guerwar, en l'honneur de Charlemagne. - XIe siècle, feuillets de parchemin inscrits à longue lignes sur 24 lignes de réglure.

DÉCOR

_Le n°3 est agrémenté sur ses premiers feuillets (f. 36-49v.) de lettres ornées de rinceaux dans un style assez proches du décor du Liber Floridus lui-même.

_Le n° 4 est orné de lettres filigranées qui rappellent la production parisienne des années 1200-1230.

_Le n° 5 comprend deux lettres filigranées proches de la production parisienne des années 1160-1180.

_Le n° 6 comprend des lettres sommairement filigranées et émenchées

ICONOGRAPHIE

Au f. 50v.on trouve une carte de Jérusalem et de ses alentours, annotée des principaux noms de lieux. Cette carte est centrée sur l'ancien forum romain, et organisée autour du cardo et du decumanus, ce qui lui donne vaguement l’apparence d'une mappemonde en T dans l'O. Ce type de plan se diffuse au XIIe siècle. On en connait plusieurs exemplaires assez proches les uns des autres, tel celui conservé à Bruxelles, Bibliothèque Royale de Belgique, ms 9823-34, folio 157, ou encore celui de Paris, BNF, ms. latin 5129.

PROVENANCE

Le volume comprend une cote ancienne de Saint-Bertin et de nombreuses annotations de Charles de Witte, bibliothécaire de Saint-Bertin au XVIIIe siècle.

RELIURE

Reliure moderne en cartonnage couvert de parchemin ivoire, dos à 5 nerfs.

BIBLIOGRAPHIE

_DELMAIRE, Bernard, « Jérusalem au XIIe siècle d’après le plan du manuscrit 776 de la Bibliothèque municipale de Saint-Omer », Tsafon, 38, 1999-2000, p. 27-45

_DEROLEZ, Albert « The Abbey of Saint-Bertin, the Liber Floridus, and the Origin of the Gesta Francorum Hierusalem expugnantium”, Manuscripta, 51-7, 2013, p. 1-28

_PIERS, H., « Description des manuscrits 15, 60, 127, 178 et 660, 249, 750, 764, 769, 776, 820, 837 de la bibliothèque de Saint-Omer », MSAM, 3, 1836, p. 95-159.

_WORM, Andreas, “Ista est Jerusalem : intertextuality and visual exegesis in Peter of Poitiers' Compendium historiae in genealogia Christi and Werner Rolevinck's Fasciculus temporum”,Proceedings of the British Academy,175 , 2012.- p. 123-162.

_Histoire de la Flandre et de ses Institutions Civiles et Politiques jusqu'à l'année 1305. Tome I / L. A. Warnkoenig.- Bruxelles : M. Hayet, 1835, p. 327-29

Auteur
Hugues de Saint-Victor (1096?-1141) > Chanoine
Cote / N° Inv.
Ms. 776
Provenance
Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Cote ancienne
174 (Saint-Bertin)
Période
10e siècle
11e siècle
12e siècle
13e siècle
15e siècle
Type
Manuscrit
Type de document
Enluminure
Manuscrit
Collection
Manuscrits > Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Lieu de conservation
Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
Numérisé par l’IRHT et financé par l’Équipex BIBLISSIMA - observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance

Permalien
http://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/1366