Sentences, livres I et II


Titre long
Petri Lombardi Sententiæ

Volume de 205 feuillets de parchemin inscrits sur deux colonnes de 35 lignes tracées à l'encre. L'écriture commence au-dessus de la première ligne de réglure, c'est une gothique hybrida régulière, probablement d'une seule main.
Le volume a été endommagé par l'eau à une époque ancienne et a subit une restauration invasive pour consolider les feuillets.

CONTENU
Ce volume contient les livres 1 et 2 des Sentences de Pierre Lombard, les livres 3 et 4 étant contenus dans le ms. 140. de nos collections.
Pierre Lombard (v. 1100 - 1160) est considéré comme le fondateur de la théologie scolastique. Ses Sentences, composées vers 1155-1158, consistent en une reprise didactique du contenu de son enseignement à l'école des cloîtres de Notre-Dame de Paris. Il s'agit d'une somme des connaissances théologiques de son temps organisées selon un ordre logique pour former un exposé doctrinal complet :
- Livre I : la Divinité
- Livre II : la Création
- Livre III : l'Incarnation et la Rédemption
- Livre IV : les sept sacrements et des fins dernières.
Son œuvre deviendra par la suite l'un des textes de base de l'enseignement scolastique, et jusqu'au XVIe siècle le commentaire des Sentences est la base de l’examen du Magister en théologie.

DÉCOR
Ce volume est orné
_d'une grande initiale C habitée pour le prologue (f. 1),
_d'un U habité au début du premier livre (f. 5v.),
_d'un Q historié (f. 119v.) ;
_et de nombreuses initiales filigranées, parfois émenchées, rouges, bleues, vertes et jaunes.
Comme celles du ms. 140, ces deux grandes lettres ornées sur fond d'or brunis appartiennent au Channel style sennonais (cf. mss 31, 104, 172, 221).
Il évoque aussi le style de la Bible de Saint-André-au-Bois, dont on retrouve l'or bruni des fonds, les feuilles à la bordure ourlée d'un greneti blanc sur fond noir, les visages sortant des feuillages ou des gueules des animaux, et les palmettes tréflées.
Toutefois, l’absence de "crinière" des lions de notre manuscrit nous indiquent qu'il ne s'agit pas du même enlumineur. Son trait est par ailleurs légèrement plus épais que celui du Maître de la Bible de Saint-André-au-Bois.
Il faudrait aussi le rapprocher du ms. 184 de la Bibliothèque Publique de Bruges.

ICONOGRAPHIE
La lettre historiée du folio 119v. : correspond à l'incipit du second livre.
Dans la panse de la lettre figure un personnage nimbé et revêtu des habits épiscopaux (mitre et pallium). Il est assis à son pupitre la tête appuyée sur la main gauche qui tient également son grattoir, et une plume dans la main droite. Un rouleau vierge est déroulé devant lui.
Il ne peut s’agir de l'auteur du texte puisque Pierre Lombard, s'il a bien été archevêque de Paris pendant un an (1159-1160), n'a jamais été canonisé.
Il s'agit pas non plus de Bède le vénérable (672-735), pourtant cité dans la première rubrique, car il ne fut ni évêque ni saint.
Une dernière hypothèse, bien que peu probable, serait d'y voir saint Ambroise (340-397, évêque de Milan de 374 à 397. En effet, la première phrase de ce livre est inspiré de son Exameron (I, 1-2, 1-7).
Toutefois, le schéma de composition de cette figure est couramment employé pour figurer saint Grégoire le Grand inspiré par Dieu. Il se peut donc que la présence du nimbe ne soit que le reflet de la copie d'après un modèle de ce personnage.

PROVENANCE
Ex-libris au verso du denier feuillet.

RELIURE
Moderne, peau mégissée estampée à froid d'un décor de triples filets, en pieds de nerfs. Dos à 5 doubles nerfs, restauré au XXe siècle. Traces de boulons, de deux fermoirs et contre-agrafes.

BIBLIOGRAPHIE

A. Catalogues d’exposition

_Une abbaye cistercienne, Clairmarais, Saint-Omer, 1990, p. 19, 24 (cat. 21)

_Splendeurs et lumières des bibliothèques ecclésiastiques audomaroises au Moyen Âge (IXe-XVIe s.), Saint-Omer, 2013, p. 6.

_Le vaste monde à livres ouverts : manuscrits médiévaux en dialogue avec l'art contemporain, Busine Laurent, Vandamme Ludo, éds., Paris, Lannoo, 2002, p. 89 (cat. n° 62).

B. Travaux universitaires non publiés

_GOUDESENNE, Jean-François, Le Chant liturgique dans le nord de la France au Moyen Âge, pour une approche de la messe de Pâque & une étude des notations neumatiques, mémoire de maîtrise en musicologie, 3 vol., dir. M. C. Beltrando-Patier, Lille III, 1987 (extraits).

_RIOUST, Laure, La Bible de Saint-André-au-Bois (Boulogne-sur-Mer, BM, ms. 2), thèse de l’École des Chartes, 2007.

C. Bibliographie générale

_BONDEELLE-SOUCHIER, Anne, Bibliothèques cisterciennes dans la France médiévale. Répertoire des abbayes d'hommes, Paris, 1991, p. 188.

_GARRIGOU, Gilberte, Naissance et splendeur du manuscrit monastique, Nancy, Bialec, 1992, p. 113, 115.

_GAUDEMET, Jean, Le mariage en Occident. Les mœurs et le droit, Paris, Cerf, 1987 (ill. p. 224).

Auteur
Pierre Lombard (1100-1160) > Chancelier de l'Université de Paris
Cote / N° Inv.
Ms. 159
Provenance
Abbaye de Notre-Dame (Clairmarais)
Période
12e siècle
Date
1175
Date de fin
1185
Type
Manuscrit
Type de document
Manuscrit
Enluminure
Collection
Manuscrits > Abbaye de Notre-Dame (Clairmarais)
Lieu de conservation
Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
Domaine public

Permalien
https://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/1390