Recueil


Titre latin
Liber Ysidori, De summo bono sive Sententiarum
Liber Pastoralis S. Ambrosii episcopi
Sermo S. Augustini episcopi de pastoribus :
Julianus Pomerius, De contemplativa vita libri tres
Gregorius Magnus, Liber Pastoralis et florilegia ex ejusdem Moralia in Job

Ce volume est constitué de 158 feuillets de parchemin, inscrits sur deux colonnes de 36 lignes. L'écriture commence au-dessus de la première ligne. Il s'agit d'une belle onciale régulière, on distingue plusieurs mains. Foliation médiévale au verso des feuillets.
Plusieurs feuillets lacunaires ont fait l'objet de restaurations anciennes en parchemin qui s'est contracté et a jaunis.

CONTENU
Il s'agit d'un recueil de textes ayant tous trait à la vie religieuse.

_1° (f. 1-61) : Grégoire le Grand, Pastoral.
_2° (f. 61-80v.) : Grégoire le Grand, Morales sur Job (extraits).
_3° : (f. 81-109v.) : Julianus Pomerius, De la vie contemplative, souvent attribué comme c'est le cas ici à Prosper d'Aquitaine [le chapitre 32 du troisième livre a été copié à la suite de la table].
_4° (f. 110-152) : Isidore de Séville, Du souverain bien ou Livre des Sentences.
_5° (f. 152-155) : Pseudo-Ambroise, Pastoral ou De la vie de de l’ordination des prêtres.
_6° (f. 155-158) : Augustin d'Hippone, Sermon sur les pasteurs.

DÉCOR
Le décor de ce manuscrit est sobrement constitué de lettres ornées à chaque grande division du volume. On y observe le souci de suivre la règle cistercienne des lettres d'une seule couleur. Les rinceaux de plus en plus fins annoncent le développement des filigranes de l'époque gothique.

Au verso du second feuillet on trouve une lettre P partiellement figurée, dessinée dans le style du maître du Zacharie de Besançon nommé d'après son chef d’œuvre, le ms. 30 de la Bibliothèque d'agglomération. Cet exemple témoigne de l'influence qu'il a exercé sur les artistes de la région, et notamment sur les enlumineurs de Clairmarais (voir aussi les mss 114 et 716-8).
La majorité de sa production est uniquement dessinée à l'encre, sans ajout de couleur, et plusieurs éléments ornementaux font écho au vocabulaire ornemental de l'orfèvrerie. Ces constats ont amené les chercheurs à émettre l'hypothèse que cet artiste était à la fois enlumineur et orfèvre. Son art annonce la transition importante que l'on observe au tournant des XIIe et XIIIe siècles et que l'on a l’habitude d'appeler le "style 1200".

PROVENANCE
Abbaye de Clairmarais, ex-libris au contreplat supérieur et sur le dernier feuillet.

RELIURE
Ais de bois couvert d'une peau mégissée, dos à 5 nerfs, titre inscrit à l'encre sur le dos. Traces de boulons, d'une fenêtre et de fermoirs.
Le contenu détaillé du livre était inscrit sur le plat inférieur au-dessus de la fenêtre.

Auteur
Isidore de Séville (0560-0636)
Ambroise de Milan (v. 340-v. 397)
Grégoire le Grand, pape, saint (540 - 604)
Julien Pomère (450-500)
Augustin d’Hippone (0354-0430)
Cote / N° Inv.
Ms. 213
Provenance
Abbaye de Notre-Dame (Clairmarais)
Période
12e siècle
Date de début
1175
Date de fin
1195
Type
Manuscrit
Type de document
Manuscrit
Enluminure
Reliure ancienne
Collection
Manuscrits > Abbaye de Notre-Dame (Clairmarais)
Lieu de conservation
Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
Domaine public

Permalien
http://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18037