Somme des confesseurs


Titre latin
Summa confessorum

Il s'agit de deux volumes sur parchemin de 244 et 253 feuillets de parchemin, écrits sur deux colonnes de 38 lignes tracées à la mine de plomb. L'écriture commence sous la première ligne de lecture, c'est une belle gothique régulière et assez ronde, qui semble être d'une seule main.
On note quelques signes paratextuels de lecture dont une très belle manicule au f. 34. La mise en page tient compte des liaisons entre les propositions, qui sont tracées à l'encre en bordure des textes.

CONTENU
Ces manuscrits contiennent une copie de la "Somme des confesseurs" de Jean le Saxon ou Jean de Fribourg dit Jean le Lecteur, prieur du couvent des dominicains de Fribourg de 1280 à 1314 (cf. Script. ord. praedicatorum, I, p. 523-526).
Il s'agit d'une compilation thématique destinée à servir de source de références pour les prêcheurs de son ordre, mais qui a connu une large diffusion en dehors des cercles dominicains, comme en témoignent d’ailleurs les deux autres exemplaires de cette somme conservés à la Bibliothèque : mss 124 (Saint-Bertin) et 136 (Clairmarais).
L’ouvrage est accompagné d'un index où une main plus tardive (XVe siècle) a rajouté certains numéros de pages (en continue sur les deux volumes) en plus des indications de division du texte.

DÉCOR
Le décor est essentiellement constitué de lettres filigranées, de bandes d'I et de pieds de mouche alternativement bleus et rouges.
Seules les premières pages de chaque volume ont reçu une décoration plus élaborée.
Elle est constituée d'une lettre historiée ou ornée et d'un encadrement de baguettes prolongées par des antennes, le tout agrémenté de marginalia.

Ce décor, typique de la première moitié du XIVe siècle, suggère une réalisation locale, peut-être par un atelier laïc de Saint-Omer ou de Thérouanne. D'ailleurs, cette provenance laïque est aussi suggérée par ce qui semble bien être une erreur de copie dans la rubrique initiale du premier volume : "confessionum" pour "confessorum".
Il est très proche et peut-être du même atelier le ms. 615. On y retrouve notamment la manière de dessiner les yeux en amande, la même palette et le même dessin.

ICONOGRAPHIE
_L'initiale R historiée du f. 1r du premier volume nous montre un personnage tonsuré revêtu d'une coule brune et pieds nus.
Il est assis dans une chaise à écrire munie d'un pupitre où est posé un feuillet réglé sur lequel il s'apprête à recopier un texte posé sur un lutrin placé devant lui. Il tient sa plume de la main droite qu'il guide avec son plioir tenu en main gauche. Une corne à encre est fixée au pupitre.
L'identification de ce personnage est sujet à caution... la tonsure en fait un clerc, et on l'a identifié comme l'auteur du texte Jean le Lecteur. Mais l'habit brun et les pieds nus le désignent a priori comme un franciscain - même si la représentation des habits religieux dans l'enluminure est loin d'être appliquée de manière stricte. Il est probable que l'enlumineur illustre en fait l'erreur de la rubrique adjacente qui fait de Jean de Fribourg un "frère mineur" au lieu d'un "frère prêcheur".
Il peut aussi s'agir non pas de la représentation de l'auteur mais du copiste du manuscrit. En effet, la lettre montre bien une scène de "re"-copie, et les mots inscrits sur le livre du lutrin correspondent à l'incipit du texte du manuscrit... à moins que le peintre ait représenté la phase de mise au propre de ses notes par l'auteur.

On notera la présence du petit écureuil dans l’entre-colonnes du même feuillet.

_Au recto du premier feuillet du second volume, la lettre est seulement agrémentée de rinceaux et accompagnée dans la marge d'un joueur de chevrette, une sorte de petite cornemuse à bourdon.

PROVENANCE
EX-libris de Saint-Bertin sur le f. 1 du premier volume + reliure aux armes de Benoît de Béthune des Plancques, 77e abbé de Saint-Bertin (1677-1705).

RELIURE
Reliure moderne du XVIIe siècle, cartonnage recouvert de veau brun, armes poussées à l'or au centre des plats. Dos à 5 nerfs, caissons estampés à chaud de fleurons et du titre "SUMMA CŌES IŌIS•DE•SARRA TOME :ˑ I ˑ:"
Le renfort de dos du premier cahier du premier volume est particulièrement intéressant puisqu'il s'agit d'un fragment du IXe siècle, du commentaire de Bède le vénérable sur l’évangile selon luc (Lib. V sur Luc XVI).
Les autres sont des XIIe et XIIIe siècles.

BIBLIOGRAPHIE
_GIL, M., NYS, L., Saint-Omer Gothique. Les arts figuratifs à Saint-Omer à la fin du Moyen Âge 1250-1550, peinture-vitrail-sculpture-arts du livre, Valenciennes, PUV, 2004, p. 95.

Auteur
Jean de Fribourg (1250?-1314) > Prieur du couvent des dominicains de Fribourg
Cote / N° Inv.
Ms. 287
Tomaison
tome 1
Provenance
Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Cote ancienne
181 et 183 (Saint-Bertin)
Période
14e siècle
Date
1300
Date de fin
1350
Type
Document iconographique
Type de document
Manuscrit
Enluminure
Reliure ancienne
Reliure Armoriée
Collection
Manuscrits > Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Lieu de conservation
Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
Domaine public

Permalien
https://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18082