Glose ordinaire sur le Cantique des cantiques et le Livre de la Sagesse


Volume de 3 + 61 + 1 feuillets de parchemin, inscrits sur deux et trois colonnes de 38 lignes de réglure tracées à la mine de plomb. L'écriture commence au-dessus de la première ligne, L'écriture est une textualis régulière d'une seule main, un peu grêle pour le titre courant mais assez régulière, probablement d'une seule main.

CONTENU
Il s'agit de la glose ordinaire sur le cantique des cantiques : « Salomon, id est pacificus, quia in regno ejus... » et sur le Livre de la Sagesse : "Diligite iusticiam qui iudicatis..."

DÉCOR
Le décor de ce manuscrit est composé de 5 initiales filigranées rouges et bleus pour le premier feuillet comprenant la préface de Jérôme de Stridon, de nombreuses lettres de couleur, et de deux lettres ornées dans le Channel Style pour l'incipit de chacun des deux livres vétérotestamentaires.
On y reconnait les palmettes et les rinceaux gras et richement colorés, rehaussés d'or, typique du Chanel style, ainsi que la mise en page complexe de ces "bible glosées", se diffuse durant les dernières décennies du XIIe siècle, dans toute l'Europe via la circulation des textes et commentaires issus des écoles parisiennes.
La BASO conserve plusieurs manuscrits enluminés dans ce style, dont quelques-uns (mss 31, 104, 172 ou 221) typiques de la production sennonaise qui se développe sous l'impulsion de Thomas Becket et du Pape Alexandre durant leur exil à Sens chez Guillaume aux Blanches mains.

RELIURE
Refaits au XVIIe siècle, basane brune, dos à 7 nerfs, caissons fleuronnés, frappé d'une étoile.

PROVENANCE
Ex-libris armorié de Mommelin le Riche collé sur le contreplat supérieur.

On note aussi plusieurs inscriptions d'époques variables :
_sur la première garde : "Scrutans corda et venes deus" (XVIIIe siècle, même main que celle qui a inscrit 1723 au verso de la 2e garde)

_au verso de la 2e garde :
-"Abbatis ad cenam dat equis abbatis avenam" ; "dominis qui domina" ; " Omnis qui Dominum miseratorem cupis esse / Assidue de te famulum fac nocte dieque" ; "aureis vellus" (XIIe s.)
-"1723"

_au verso du dernier feuillet :
-Marge sup : "Deficiente vino gaudia nulla gero / Utiliter indutus cum diuite stat quasi nuntius" (XIIe ou XIIIe s.)
-sous le texte : "erue me de manu filiorum alienorum" (Ps. 143, 12 - XVIIIe s., même main que sur la première garde).

Cote / N° Inv.
Ms. 291
Provenance
Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Cote ancienne
146 (Saint-Bertin)
2° f° textu men tuu (Saint-Bertin)
Période
12e siècle
Date
1160
Date de fin
1180
Type
Manuscrit
Type de document
Enluminure
Manuscrit
Ex-libris
Collection
Manuscrits > Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Lieu de conservation
Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
Numérisé par l’IRHT et financé par l’Équipex BIBLISSIMA - observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance

Permalien
https://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18171