Recueil


Titre long
Recueil de traité contre les hérésies les superstitions et la sorcellerie
Titre latin
Dyalogus fratris Nicolai Jaqueri, ordinis fratrum Predicatorum, contra Husistas Bohemos
Tractatus de Calcatione malignorum spirituum, editus a fratre Nycolao Jaqueri, ordinis fratrum Predicatorum
Tractatus qui dicitur Flagellum fascinariorum, editus contra hereticos maleficos demonum cultores, qui quidem heretici in nonnullis partibus dicuntur fascinarii
Ad dominos decanum et capitulum Tornacensem, in vigilia Nativitatis Domini Jhesu Christi, frater Nicolaus Jaqueri, ordinis fratrum Predicatorum
Tractatus de Superstitionibus editus ab egregio sacre theologie professore magistro Heinrico de Gorkem
Tractatus de Fructu processionalium orationum, editus per insignem virum magistrum Henricum Gorkem, sacre theologie professorem doctissimum
Tractatus de Miraculis, per Johannem Tinctorem, humilem hospitalarium Tornacensem
Tractatus de modo conjurandi et ejiciendi Daemones

Volume de 189 feuillets de papier inscrits à longues lignes sur 29-31 lignes non réglées f. 1-151v°, 36 lignes f. 154-157 ; 35 lignes f. 161-170 ; 33 f. 170v°-171v° ; 25 lignes f. 175-187v° et 26-27 lignes pour les f. 187v°-189v°. On distingues au moins 5 mains différentes écrivant des une cursiva sauf les f. 154-157 écrits en formata.

CONTENU
Il s'agit d'un recueil d'une dizaine de traités, que l'on peut regrouper en trois ensembles :

Sur la garde supérieure a été copiée une sorte de pirère d'après l'oraison dominicale "Orantes dicimus Panem nostrum cotidianum da nobis hodie..."

_I. Les quatre premiers traités sont l'inquisiteur dominicain lillois, Nicolas Jacquier. Ce dernier est connu pour ses traités contre l'hérésie hussite. Il fut d'ailleurs envoyé par Philippe le Bon à Wroclaw pour lutter contre les Hussites de Bohème. Il est aussi l'auteur de deux traités de démonologie et a joué un rôle important dans la répression inquisitoriale des vaudois à Arras, Lille et Tournai dans les années 1450-1460.
1°_ ff. 1r-39r : Dyalogus contra Husistas Bohemos, editus Tornaci, anno Domini Mo. CCCCo. LXVIo

Les ff. 40-43 sont blancs

2°_ ff. 44r-66r : Tractatus de Calcatione malignorum spirituum
3°_ ff. 67r-151v : Tractatus qui dicitur Flagellum fascinariorum, editus contra hereticos maleficos demonum cultores, qui quidem heretici in nonnullis partibus dicuntur fascinarii.
Ce traité a été composé par Jacquier vers 1458, et se présente comme une affirmation de la réalité des pratiques sacrilège des démonistes. Il réfute notamment l'idée qui se fait jour à cette époque, selon laquelle les démons et le sabat n'existent pas, et que, par conséquent, les accusations de sorcelleries n'ont pas de valeur et entrainent la condamnation d’innocents. L'explicit est suivit d'une mention rubriquée avec la date de 1566.
4°_ ff. 154r-157v : Sermon in vigilia Nativitatis Domini Jhesu Christi. Ce sermon est dédié au doyen du chapitre de Tournai.

Les feuillets 158 et 159 sont blanc et sur le f. 160-160v° on trouve une série de notes diverses.

_II. Parmi les cinq suivants on compte quatre traités du théologien Henri de Gorkum. Ce dernier est ordinaire de la ville de Gorkum en Hollande. Il fait ses études à Paris où il est reçu docteur en théologie, avant de rejoindre l'université de Cologne où il enseigne la philosophie et devient premier régent du Collège Montanum. Il obtient également une prébende au chapitre de de Sainte-Ursule, et finement devient vice-chancelier de l'Université de Cologne. (Voir J. N. Paquot, Mémoires pour servir a l'histoire littéraire des dix-sept provinces des Pays Bas, Louvain, 1765, t. 1, p. 213-215).

5°_ ff. 161r-165v : Tractatus de Superstitionibus (cité dans le Malleus maleficarum)
6°_ ff. 165v°-170 : Tractatus de modo conjurandi et ejiciendi Daemones

Ici on a intercalé la lettre n° 164 de Pierre de Blois à Philippe (PL 207, c. 458-460).
7°_ ff. 170v-171v° : Petrus Blesensis, Epistola CLXIV ad Magistrum Philippum

8°_ ff. 175-187 : Tractatus de Fructu processionalium orationum

Au verso du f. 172 on trouve à nouveau une série de notes diverses, avec notamment la mention biffée : "Pro Dom. solastico Tornacen"

_III. Enfin, le dernier traité est de Jean Tinctor. Ce dernier est un chanoine de Tournai et auteur d'importants commentaires d'Aristote et Thomas d'Aquin. Il fut conseiller en théologie pour la ville de Tournai, à l’occasion de quoi il compose un sermon contre la secte vaudoise.
10°_ ff. 175r-187r : Tractatus de Miraculis.

DÉCOR
Le décor se concentre dans la première portion du volume et n'est constitué que de lettres de couleurs, rouge et d'une bleue pour la première initiale du manuscrit. On y trouve aussi des pieds de mouche rubriqués et des lettres rehaussées.

PROVENANCE
Ce livre provient de Saint-Bertin, comme en témoigne l'ancienne cote inscrite sur le premier feuillet.
Mais plusieurs mentions dans le manuscrits suggère qu'une partie au moins des feuillets a été copiée à Tournai.

RELIURE
Veau brun, dos à 4 nerfs, palettes dorées sur les nerfs, caissons fleuronnés, titre doré "DIALOGVS N. JAQVER"

BIBLIOGRAPHIE
_Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), « Notice de Saint-Omer, Bibliothèque d'agglomération de Saint-Omer, 295 », dans Stutzmann Dominique (dir.), Saint-Bertin : centre culturel du VIIe au XVIIIe siècle, 2016. Consultation du 24/01/2018.

Auteur
Jean Tinctor (14..-1469)
Nicolas Jacquier (1410-1472)
Pierre de Blois (1130?-1212?)
Henri de Gorkum (137.-1431)
Cote / N° Inv.
Ms. 295
Provenance
Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Cote ancienne
201 (Saint-Bertin)
370(Saint-Bertin)
Période
15e siècle
Date
1466
Date de fin
1470
Type de document
Manuscrit
Type de document
Manuscrit
Collection
Manuscrits
Manuscrits > Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Lieu de conservation
Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
Numérisé par l’IRHT et financé par l’Équipex BIBLISSIMA - observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance

Permalien
https://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18196