Le Joyau de l'âme


Titre latin
Gemma animæ

Volume de 78 feuillets de parchemin inscrit à longues lignes, sur une réglure de 37 lignes à la mine de plomb · L'écriture est une textualis régulière.

CONTENU
Honorius Augustodunensis ou Honorius de Regensbourg, est un auteur assez mystérieux car on ne sait que très peu de choses à son sujet et son identité continue d'être discutée. La mention "Augustodunensis" sur un des manuscrits de ses œuvres a fait dire qu'il était prêtre de l'église d'Autun, et il a été longtemps désigné sous le nom d'Honoré d'Autun. En réalité, il est probablement né en Irlande, et en 1097, après avoir fréquenté l’école d'Anselm de Cantorbery, il se fait reclus à Saint-Pierre, un couvent irlandais près de Ratisbonne, en un lieu appelé "Augustoduna" (la colline sacrée, la sainte élévation) : d'où son nom. Il consacre sa vie à vulgariser les ouvrages de sa bibliothèque. l est l'auteur d'une multitude d'ouvrages, dont les plus importants sont de type encyclopédique : l'"Elucidarium", ouvrage de théologie, et surtout l"Imago mundi", qui porte sur la constitution de l'univers (géographie et astronomie) et présente une chronique de l'histoire universelle ainsi qu'une liste des papes.
Sa Gemma animae est une somme liturgique inspirée des De ecclesiasticis officiis d'Amalaire de Metz et d'Isidore de Séville. Il y explique la signification spirituelle des différents usages et cérémonies liturgiques. Ce traité à connu une certaine fortune au Moyen Âge, et on en essence plus de 200 copies manuscrites. Il a été imprimé pour la première fois à Leipzig (1514) et souvent réimprimé par la suite dans divers recueils.

Au verso du dernier feuillet, on a ajouté l'incipit des psaumes 105, 106 et 117 : "Confitemini domino bonus quoniam in seculum et seculum seculum" (Acclamez le Seigneur, car il est bon).

DÉCOR
Ce volume est agrémenté d'une grande lettre chrysographiée et ornée de rinceaux qui ouvre le volume, puis des lettres bleues à filigrane vert marquent les grandes divisions du texte, et des lettres rouges de plus petit module, avec un petit filigrane vert marquent les divisions secondaires du texte. La sobriété des filigranes et le style du décor de la lettre ornée, avec ses rinceaux encore bien marqués, suggère une réalisation dans le derniers tiers du XIIe siècle ou au tout début du XIIIe, vers 1160-1210, probablement dans les Flandres ou en tout cas dans la France du Nord.

RELIURE
Refaite au XVIIe siècle, veau brun, armes de Benoît Ier de Béthune (abbé de Saint-Bertin de 1677-1705) frappées à l'or sur les plats, tranches jaspées, dos à 5 nerfs, palettes dorées sur les coiffes, caissons fleuronnés, lettre "M" et titre doré : « HONOR GEMMA ANIMAE ».

PROVENANCE
_On trouve sur deux des ensembles codicologiques la mention de l’achat du manuscrits par le frère Jean Scoef de Bourbourg : f. 1 “liber acquisitus mo[na]sterio sti Bertini per fratrem Johanem Scoef de Bourbourg eiusdem monasterii monachum orate pro eo" répété au f. 78 (en fin de volume) Ce manuscrit fait partie de la demi-douzaine de volumes (mss 14, 70, 284, 304, 458, 622) acquis par ce religieux de Saint-Bertin qui y a laissé son nom. Ce lot présente de grandes variétés stylistiques, mais tous les volumes repérés à ce jour peuvent être datés de la fin du XIIIe ou du début du XIVe siècle.
_Ce manuscrit porte deux anciennes cotes de Saint-Bertin sur son premier feuillet : "2° f° sequiritur" et "158".
_Enfin sa reliure est frappée aux armes de l'abbé Benoît de Béthune des Plancques (1677-1705)

BIBLIOGRAPHIE
_Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), "Notice de Gemma animae, Honorius Augustodunensis (1080?-1154?)", dans Pascale Bourgain, Francesco Siri, Dominique Stutzmann, FAMA : Œuvres latines médiévales à succès, 2015. Consultation du 11/04/2018.
_Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), «Notice de Saint-Omer, Bibliothèque d'agglomération de Saint-Omer, 304», dans Stutzmann Dominique (dir.), Saint-Bertin : centre culturel du VIIe au XVIIIe siècle, 2016. Consultation du 11/04/2018.

Auteur
Honorius Augustodunensis ou Honorius de Regensbourg (1080?-1157?)
Contributeur
Benoît I de Bethunes des Plancques (16..-1705), abbé de Saint-Bertin de 1677 à 1705
Jean Scoef de bourbour (13..-14..), moine de Saint-Bertin
Cote / N° Inv.
Ms. 304
Provenance
Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Cote ancienne
326 (Saint-Bertin)
2° f° 'campane' (Saint-Bertin)
Période
12e - 13e siècle
Date de début
1160
Date de fin
1210
Type
Manuscrit
Type de document
Manuscrit
Enluminure
Ex-libris
Reliure Armoriée
Collection
Manuscrits
Manuscrits > Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Lieu de conservation
Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
Numérisé par l’IRHT et financé par l’Équipex BIBLISSIMA - observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance

Permalien
http://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18202