La Parole brève


Titre latin
Verbum abbreviatum

Volume de 141 feuillets de parchemin, inscrit sur deux colonnes de 39 lignes d'une réglure à la mine de plomb. L'écriture est une textualis régulière, possiblement d'une seule main.

CONTENU
Il s'agit de la somme théologique du chancelier de l'Université de Paris Pierre de Reims, appelé plus souvent Pierre le chantre car il obtient cette dignité au début des années 1180; Celle-ci fait de lui le second personnage le plus important du chapitre de Notre-Dame de Paris. Il mène une brillante carrière comme professeur de théologie, et est chargé de plusieurs missions auprès du pape Clément III et fait partie du conseil de Philippe Auguste. en 1196 il est nommé doyen du chapitre de Reims. en chemin il s’arrête à l'abbaye de Longpont où il tombe gravement malade. Il abandonne alors ses charges séculière pour prendre l'habit cisterciens et meurt le 22 septembre 1197.
Durant sa carrière il est très productif, mais ses deux écrits les plus fameux sont la "Somme sur les sacrements", un traité de droit canon, et "La Parole brève". Cette dernière somme est un traité de morale à destination du clergé. On en connait ua moins trois versions différentes, qui nous sont conservées dans une bonne soixantaine de manuscrits. Ce texte est particulièrement intéressant pour les nombreuses anecdotes et autres exempla (de petits récits à valeur didactique) dont il est truffé.

DÉCOR
Ce manuscrit très soigné a probablement été réalisé par un atelier professionnel de la capitale. On note la présence de lettres et de rubriques d’attente.
Il s'ouvre sur une initiale champie (à l'or sur fond bicolor), relayée ensuite par des initiales filigranées rouges et bleues.
Le style des filigranes, qui présentent des prolongements à l'italienne et où l'on note l'absence d’œufs de grenouille, suggère une réalisation du premier tiers du XIIIe siècle, en tout cas avant 1240.

RELIURE
Refaite au XVIIIe siècle : ais de carton couverts de basane tachetée, dos à 4 nerfs, palettes dorées sur les coiffes et les nerfs, caissons fleuronnés, titre estampé chaud au premier caisson en grande partie effacée "PETRVS PARISIE".

PROVENANCE
Ex-libris moderne de Saint-Bertin au f. 1 ; ancienne cote, ex-libris armorié de l'abbé Mommelin le riche collé au contreplat supérieur.

BIBLIOGRAPHIE
_Charles-Victor Langlois, "Les manuscrits du « verbum abbreviatum » de Pierre le Chantre [Projet de publication par C. Miroux]", Journal des Savants, 7 (1916) pp. 307-317
_Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), "Notice de Verbum adbreviatum, Petrus Cantor (112.?-1197), dans Pascale Bourgain, Francesco Siri, Dominique Stutzmann, FAMA : Œuvres latines médiévales à succès, 2015. Consultation du 30/05/2018.
_Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), «Notice de Saint-Omer, Bibliothèque d'agglomération de Saint-Omer, 308», dans Stutzmann Dominique (dir.), Saint-Bertin : centre culturel du VIIe au XVIIIe siècle. Consultation du 30/05/2018.

Auteur
Pierre le Chantre (11..-1197)
Cote / N° Inv.
Ms. 308
Provenance
Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Cote ancienne
651 (Saint-Bertin)
2° f° magnû (Saint-Bertin)
Période
13e siècle
Date de début
1201
Date de fin
1230
Type
Manuscrit
Type de document
Manuscrit
Ex-libris
Collection
Manuscrits
Lieu de conservation
Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
Numérisé par l’IRHT et financé par l’Équipex BIBLISSIMA - observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance

Permalien
http://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18206