Code de Justinien glosé


Titre long
Digestum vetus
Titre latin
Codex Justinianum

Volume de 242 feuillets de parchemin inscrits sur deux colonnes de 53 lignes d'une réglure tracée à la mine de plomb (justification 243 x 120 mm, 2 col., 53 l.). D’après l’écriture il a été copié en Italie septentrionale.

CONTENU
Ce volume contient un ensemble de textes juridiques de référence, dont la première partie de la compilation juridique de l’empereur Justinien, systématiquement muni de la "grande Glose" de François Accurse, d'entreglose et de glose de la Glose, autant de commentaires destinés à expliquer et clarifier le texte.
Il a fait l’objet d’au moins trois campagnes d’annotation : la principale, dès la première moitié du XIIIe s., sans doute d’une main française ; la deuxième, plutôt de la seconde moitié du siècle, d’une encre plus claire ; la dernière à la fin du XIVe ou au début du XVe s. (par ex., f. 191v-192r).
Sur les feuillets liminaires originellement blancs, de très nombreuses notes ont été ajoutées, parmi lesquelles on repère une mention de prix du volume, sept florins à l’écu (f. 240v, XIVe s., Digestum vetus precio septem florenorum ad scutum), un passage dans le diocèse de Meaux

DÉCORE
Le décor est constitué essentiellement de lettres de couleurs rouges et bleues, parfois filigranées et agrémentées de prolongements à l'italienne. Des lettres enclavées marquent le début de chaque livre.

ICONOGRAPHIE
Le cycle iconographie traditionnel du Code de Justinien est absent : l'espace réservé aux enluminures est resté vide.
Cependant, sur les anciennes gardes inférieures (f. 240v-241) deux têtes, indépendantes dans leur tracé, se font face et représentent une vielle femme et une jeune dame, que sa couronne désigne comme comtesse, et du nom de Mahaut, évoquant Mahaut d’Artois, princesse capétienne dont Maurice Druon a fait un personnage capital du début de la guerre de Cent ans.

RELIURE
Reliure frottée de basane brune mouchetée à simple encadrement de filet maigre ; dos à 5 nerfs, titre doré « CODEX / IVSTINI » ; fleurons aux entre-nerfs ; tranches rouges ; étiquette de cote MSS. 589 ; contregarde et 1 f. garde pap. bl. à chaque plat. Les ff. 241-242 constituent les gardes anciennes.

PROVENANCE
Provient de l’abbaye Saint-Bertin (plusieurs ex-libris et mentions de prix).

BIBLIOGRAPHIE

A. Catalogue d'Exposition

_STUTZMANN, Dominique (dir.), Jeux de mains. Portraits de scribes dans les manuscrits de la Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer, Saint-Omer, BASO-CASO, 2015, cat. 4, p. 7 (la description de ce manuscrit est essentiellement reprise de la notice de D. Stutzmann dans ce catalogue)

Auteur
Justinien 1er (483-565) > Empereur
Contributeur
Accorso, Francesco (1185-1260) > Jurisconsulte
Cote / N° Inv.
Ms. 466
Provenance
Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Cote ancienne
589 (Saint-Bertin)
Période
13e siècle
Date de début
1200
Date de fin
1250
Type
Manuscrit
Type de document
Manuscrit
Ex-libris
Enluminure
Collection
Manuscrits > Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Lieu de conservation
Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
Numérisé par l’IRHT et financé par l’Équipex BIBLISSIMA - observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance

Permalien
http://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18257