A medicinal dispensatory, Londres, Giles Calvert, 1557.


Titre long
A medicinal dispensatory containing the whole body of Physick, discovering the natures, properties, and vertues of vegetables, minerals, & animals, the manner of compounding medicaments, and the way to administer them. Methodically digested in five books of philosophical and pharmaceutical institutions, three books of physical materials galenical and chymical. Together with a most perfect and absolute pharmacopoea or apothecaries shop. Accommodated with three useful tables. Composed by the illustrious Renodæus, Chief Physician to the monarch of France, and now Englished and revised, by Richard Tomlinson of London, apothecary
Institutionum pharmaceuticum libri V
Dates du document
1657

Ce volume a été imprimé et vendu à Londres en 1557 par Giles Calvert, dans son échoppe sise "at the black Spread-Eagle neer the west-end of Pauls". C'est un volume in-2, de presque 800 pages illustrée d'un beau frontispice, accompagné du portrait du traducteur, et de plusieurs gravures.

Jean de Renou est un médecin originaire de Coutances, qui fut au service du roi de France. Le titre original était "Institutionum pharmaceuticum libri V" (Institutions pharmaceutiques en 5 livres), soit une véritable encyclopédie pharmaceutique, couvrant non seulement la pharmacopée proprement dite mais aussi des questions plus générale de déontologie médicale. Il donne notamment une description des qualités que doit avoir le bon apothicaire, et d'outillage, ce qui en fait une source précieuse pour l’histoire de la médecine.

Cet ouvrage connu une première édition à Paris en latin en 1608 avant d'être rapidement traduit en français par Louis de Serres à Paris, en 1616 sous le titre "d’Oeuvres pharmaceutiques de Jean de Renou".
Il s'agit ici de la première édition de la traduction anglaise par Richard Tomlinson, apothicaire de Londres.

Il s'agit d'un beau livre, encore conservé dans sa reliure d'époque en veau brun au sobre décor de filets à froid.

Ce volume a d'abord appartenu à un chirurgien anglais du nom de Thomas Prike qui y a laissé son ex-libris en 1670.
Ensuite il est entré dans la bibliothèque du docteur John Smitson (1678-1749), frère convers de la communauté des jésuites anglais de Saint-Omer, qui officiait dans leur annexe de Watten.
Outre son ex-libris collé au contre-plat supérieur du volume, Smitson y a laissé une lettre qui lui a été adressée par un des pensionnaires du collège dont le frère est tombé malade et pour lequel il lui demande un remède.

Dear Brother March 22

I writ to you thise few lines to desire
You to get some of the same phisick you gave
My brother when he was at Watten for he
Goes away a Sunday, & has got ye loose nest you
Stopped by eating a little fruit so that he
Is not in a condition to goe unlesse you get him
Some of the same which he may take every
Nght for you know it stopped his looseness
Ye first nyght he took it, so that it you will
Bee pleased to make him some & give it to
Maxfield who will come to Watten a Sunday
& will stay an hour or two before ye boat
Come for he will goes before it ; brother Jay
Does not know what it is to he cant give him
Any thing that can stop it ; so dear brother
Hoping you will doe me this feavour send ever
Remaining

Your must humble
& obedient servant
Robert Frankland
1725

Cher frère Mars 22

Je vous écris ces quelques lignes pour vous faire part de mon désire que vous vous procuriez un peu de ce remède que vous donnâtes à mon frère lorsqu'il était à Watten, car il s'en est retourné dimanche et a eu la faiblesse que vous stoppâtes en lui faisant manger un petit fruit, de sorte qu'il n'est pas en condition de partir à moins que vous ne lui donniez un peu de ce même [remède] qu'il puisse prendre chaque nuit car vous savez qu'il soigna son malaise la première nuit qu'il le prît, de sorte que je vous saurai grée de lui en faire et de le donner à Maxfield qui va venir à Watten dimanche et restera une heure ou deux avant que le bateau ne vienne le reprendre ; frère Jay ne sait que lui donner pour le guérir ; c'est pourquoi cher frère j'espère que vous me ferez la faveur de cet envoi, avec mon meilleur souvenir.
Votre très humble et obéissant serviteur.
Robert Frankland - 1725"

Auteur
Renou, Jean de (1568-1620) > médecin
Editeur
Calvert, Giles (1612-1663)
Sawbridge, Georges, l'aîné (1621-1681) > imprimeur-libraire
Streater, John (1620-1677) > imprimeur
Cottrell, James (16..-1670) > imprimeur-libraire
Contributeur
Tomlinson, Richard > apothicaire
Cote / N° Inv.
1666
Provenance
Collège des jésuites anglais (Saint-Omer)
Période
17e siècle
Type
Livre ancien
Type de document
Imprimé ancien
Reliure ancienne
Ex-libris
Correspondance
Collection
Lieu de conservation
Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
Domaine public

Permalien
http://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18481