La mort de la bienheureuse Vierge Marie


Titre long
La vie et l'histoire de la bienheureuse vierge Marie, mère de Dieu
Titre latin
Mors Beatae Virginis Mariae

Petite eau-forte imprimée sur papier vergé

CONTENU
Cette illustration faisait partie d'une série de treize gravures introduites par un frontispice, intitulée : "Vita et historia beatae Mariae virginis matris Dei" (La vie et l'histoire de la bienheureuse vierge Marie, mère de Dieu), composée par le célèbre graveur et dessinateur lorrain Jacques Callot entre 1631 et 1634.
On connait deux états à cette suite de gravures, l'une numérotée et l'autre non. Mais, dans les deux cas, on trouve la mention du nom de Callot et de son imprimeur Henriet.
Or ces deux noms sont absents de notre copie, qui ne comprend qu'un petit signe "II". D'autre part, lorsque l'on compare notre copie à d'autres comprenant les noms des auteurs, on se rend compte qu'elle est inversée. Il s'agit donc en réalité d'une copie en contrepartie d'après Callot.
Le "Dictionnaire des monogrammes" de Bruillot (Munich, 1833, seconde partie, p. 199 mentionne un certain Jacques Jacobsen, médailleur polonais actif vers 1637, qui signe du monogramme II, mais rien ne permet de l'associer avec certitude à ce travail.

ICONOGRAPHIE
Cette gravure, la dixième de la série, représente la mort de la Vierge, entourée du collège apostolique, tandis que le Christ lui apparait dans les nuées.
Callot a traité deux fois la Vie de la Vierge : notre série sous la forme de scène narratives traditionnelles et une autre série : La Vie de la Mère de Dieu représentée par des emblèmes.
Cette engouement pour la dévotion mariale s'inscrit dans l'esprit de la Contre-Réforme qui insiste sur le pathos et donne une rôle important aux intercesseurs que sont la Vierge et les saints. Ces derniers ont d’ailleurs aux aussi fait l'objet d'une importante suite de gravures de la part de Jacques Callot.

PROVENANCE
Elle servait de marque-page et a été trouvée entre les p. 238-239 de Pedro de Ribadeneyra, Les fleurs de la vie des Saints, et des festes de toute l'année suivant l'usage du calendrier & Martyrologe romain, Paris, Journel, 1687 (Saint-Omer, BA, inv. 3022-2).

Bibliographie
_Edouard Meaume, Recherches sur la vie et les ouvrages de Jacques Callot suite au Peintre-graveur français de M. Robert-Dumesnil, Paris, 1860, n° 86.
_J. Lieure, Jacques Callot : catalogue raisonné de l’œuvre gravé, Paris, 1924-1929, Callot n° 1367II

Auteur
Callot, Jacques (Nancy, 1592 - Nancy, 1635), dessinateur et graveur
Cote / N° Inv.
P.Fex.G.00005
Cote ancienne
3022-2
Période
17e siècle
Date
1631
Date de fin
1637
Type de document
Estampe et gravure
marque-page
Collection
Documents iconographiques > Estampes et gravures
Lieu de conservation
Bibliothèque de l'agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
domaine public

Permalien
https://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18664