Recueil de textes patristiques


Volume de 110 feuillets de parchemin, inscrits à longues lignes sur 24 à 26 lignes d'une réglure tracée à la pointe sèche. L'écriture est une minuscule caroline, de deux mains différentes, qui déterminent deux ensemble de cahiers indépendants : 1r-14v et 15r-110v. L'écriture situe la copie entre le milieu et le 3e quart du IXe siècle. Présence de notations musicales au f. 110v.

CONTENU
Il s'agit d'un recueil de textes rassemblés autours de Quintus Aurelius Memmius Symmachus, un patricien romain qui a défendu la religion traditionnelle romaine contre le christianisme grandissant. Il occupa lusieurs rôles importa,t dnas la vie publique romain : proconsul d'Afrique en 373, Consul de l'Empire à partir de 391, Gouverneur, Préteur, Sénateur, Préfet de Rome et Questeur. Il fut en quelque sorte le « champion » du Sénat romain païen contre les mesures prises par les empereurs chrétiens. Symmaque considérait que « Nous contemplons tous les mêmes astres, le ciel nous est commun à tous, le même univers nous entoure : qu'importe la philosophie par laquelle chacun cherche la vérité ? Un seul chemin ne suffit pas pour accéder à un si grand mystère ».
Notre recueil s'ouvre donc sur ses "Oraisons", et sont suivie des réponses de ses deux principaux opposant dans le camp chrétiens : son cousin Ambroise, évêque de Milan, et l'élève de ce dernier, le gouverneur et poète Aurelius Prudentius Clemens, dit Prudence.
On trouve donc :
1°_f. 1r-4v : Les Oraisons de Symmaque
2°_f. 5r-14v : 18 épîtres d'Ambroise de Milan. L'évêque Ambroise de Milan était le cousin de Symmaque.
3°_f. 15r-55v : Le traité de Prudence contre Symmaque. Prudence y répond à l'adresse que fait le Sénateur Symmaque en 382, à l'empereur Valentinien II, qui voulait relever l'Autel de la Victoire qui se trouvaient dans le Sénat.
4°_f. 55v-107r : Le Peristephanon de Prudence, dont le chapitre 10 a été placé au début de la copie (f. 55v.-71), il s'agit d'un poème en distiques élégiaques, composé pour orner un baptistère.

et didactiques ;
5°_f. 107r-110v : Le Dittochaeon de Prudence, c'est un tableaux de scènes bibliques, sous la forme de quatrains en hexamètres dactyliques,

DÉCOR
Ce volume est très sobrement décoré par des lettres rubriquées.

PROVENANCE
Ce volume provient de l'abbaye de Saint-Bertin comme en témoignent de multiples marques de provenance dont plusieurs Formules d'anathème :
_f. 1 : Liber sancti Bertini. Si quis abstulerit, anathema sit. Fiat. [en grec, avec A manquant:] MEN.
_f. 13v-15r (marge inf. du f. 14 coupée) : Liber sancti Bertini. Si quis abstulerit, a Deo et ab ipso anathema sit. Fiat. [en grec :] AMEN.
On y trouve aussis l'ex-libris armorié de l'abbé Mommelin le Riche, collé au contreplat supérieur.

RELIURE
Refaite au XVIIe siècle : basane brune jaspée, , dos à 4 nerfs, palettes dorées sur les coiffes et les nerfs, caissons fleuronnés.titre doré (effacé)

BIBLIOGRAPHIE
Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), «Notice de Saint-Omer, Bibliothèque d'agglomération de Saint-Omer, 306», dans Stutzmann Dominique (dir.), Saint-Bertin : centre culturel du VIIe au XVIIIe siècle, 2016. Consultation du 25/04/2018.

Auteur
Symmaque (v. 342-v. 403)
Ambroise de Milan (v. 340-v. 397)
Prudence (348-413)
Cote / N° Inv.
Ms. 306
Provenance
Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Cote ancienne
516 (Saint-Bertin)
Période
09e siècle
Date de début
901
Date de fin
1000
Type
Manuscrit
Type de document
Manuscrit
Ex-libris
Collection
Manuscrits
Manuscrits > Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Lieu de conservation
Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
Numérisé par l’IRHT et financé par l’Équipex BIBLISSIMA - observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance

Permalien
http://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18744