Glose ordinaire sur les Livres des prophètes


Titre latin
Omnes prophetae glosssati

Volume de 431 feuillets de parchemin, inscrits sur deux colonnes de 51 et 58 lignes d'une réglure à la mine de plomb - le texte biblique étant inscrit de caractères occupant deux lignes.
L'écriture est une textualis régulière, mais où on distingue plusieurs mains.
Il s’agit manifestement d'un travail d'atelier, probablement réalisé à paris dans le milieu du XIIIe siècle.
On distingue une nette différence de traitement entre la premier moitié du volume (f. 1-218) et la seconde moitié, ce qui suggère soit une production en deux étapes distinctes, soit, ce qui est plus probable, la reliure en un seul volume de deux manuscrits initialement séparés.
Le premier ensemble, qui réunit les livres de d'Isaïe et de Jérémie, est le seul a comprendre des initiales habitées et historiées, tandis que la seconde partie à partir du Livre d’Ézéchiel n'est ornée que d'initiales filigranées très travaillées, et enrichies de nombreux prolongement à l'italienne ainsi que de bandes d'I.
Cette différence du décor nous incite à proposer une datation différente pour les deux ensemble. Le premier étant antérieur au second d'une dizaine d'année au moins.

CONTENU
Le volume contient la totalité des 18 livres prophétiques. il s'ouvre sur les trois grands prophètes (englobant Baruch et les Lamentations de Jérémie), et se termine avec les douze petits prophètes.
La mise en page fait apparaitre trois niveaux de glose : la glose interlinéaire et deux niveaux de glose marginale, dont la lecture est néanmoins clarifiée par un grand nombres de signes marginaux.

DÉCOR
Ce volume est richement décoré de titre courants, de pieds de mouches bicolores, et de deux niveaux de lettres ornées.
Le premier niveau est constitué de grandes initiales habitées, historiées ou émenchées et filigranées pour le début de chaque livre biblique; sur trois à cinq lignes de réglure, le second niveau est constitué de lettres filigranées sur deux lignes de réglure pour les initiales des versets. Les filigranes de la seconde moitié du volume sont beaucoup plus travaillés et agrémentés de bandes d'I et de prolongements à l'italienne dans les marges.

ICONOGRAPHIE
Les livres d'Isaïe et de Jérémie s'ouvre sur une initiale historiée figurant le martyre de ces deux prophètes.
Isaïe prédit que le roi de Juda, Manassé, sera un serviteur du diable et qu'il va supplicier le prophète. Le roi devient effectivement mauvais, et Béchirra, un faux prophète jaloux, le convainc de mettre à mort Isaïe. Ce dernier est scié au moyen d’une planche à bois.
Jérémie, qui avait déconseillé aux juifs de se retirer en Égypte après la chute de Jérusalem, y est entrainé malgré lui, et y aurait été lapidé par ses compatriotes.

RELIURE
Refaite au XVIIe siècle, veau brun jaspé, tranches jaspées, dos à 6 nerfs, palettes dorées sur les coiffes, caissons fleuronnés, titre doré : "OMNES PROPHETE:GL".
La garde contrecollée est un fragment du Légendier de Saint-Bertin contenant un fragment de la vie de S. Ursmare et de S. Zosime.

PROVENANCE
Ce manuscrit provient de la bibliothèque de Saint-Bertin comme l'indique la mention du premier feuillet : « De libraria Sancti Bertini » ainsi que l'ancienne cote.
Il s'agit d'un des volumes offert à son abbaye par Jean Scoef de Bourbourg. comme l'indiquent deux mentions au f. 1 : « Liber acquisitus monasterio Sancti Bertini per fratrem Iohannem Scoef de Bourbourgh, eiusdem monasterii monachum. Orate pro eo » - « Ex acquisitione fratris J. Scoef de Bourbourgh monachi Sancti Bertini in Sancto Audomaro ».
On connait deux Jean Scoef à Saint-Bertin : Jean Scoef senior est attesté sous l'abbatiat de Henri de Condescure 1311-1336 ; Jean Scoef junior, sous l'abbatiat d'Alleaume Boistel, 1334-1365. Jean Scoef a aussi donné les mss 70, 170,203, 262, 283, 284, 304, 458, 622.

BIBLIOGRAPHIE
_Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), «Notice de Saint-Omer, Bibliothèque d'agglomération de Saint-Omer, 14», dans Stutzmann Dominique (dir.), Saint-Bertin : centre culturel du VIIe au XVIIIe siècle, 2016. Consultation du 12/09/2018.

_STAATS, Sarah, “A partial reconstruction of Saint-Bertin's late-eleventh-century legendary : Saint-Omer 715, vol. I and its membra disiecta”, Scriptorium, 52, 1998, 2, p. 349-364.

Cote / N° Inv.
Ms. 014
Provenance
Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer) > Jean Scoef de Bourbourg, moine de Saint-Bertin (13..-13..)
Cote ancienne
104 (Saint-Bertin)
Période
13e siècle
Date de début
1240
1250
Date de fin
1250
1270
Type de document
Enluminure
Manuscrit
Ex-libris
Collection
Manuscrits
Manuscrits > Abbaye de Saint-Bertin (Saint-Omer)
Lieu de conservation
Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
Numérisé par l’IRHT et financé par l’Équipex BIBLISSIMA - observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance

Permalien
http://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18789