Établissement des dignités et canonicats de l’église de Saint-Omer


Volume in-folio de 212 feuillets de papier, inscrits à longues lignes sur 55-60 lignes suivant les vergeures. Collation : 19 ternions décousus, pagination à l’encre ajoutée au XIXe ou au XXe siècle. Ecriture : élégante cursive du XVIIIe siècle.

CONTENU
Compilation anonyme contenant des informations sur les dignités et prébendes de l’église de Saint-Omer.

p. 1-2 : établissement des dignités et canonicats de l’église de Saint-Omer. Sorte d’introduction qui explique la typologie des prébendes et autres dignités en question.
_p. 3-20 : prévôts de l’église de St Omer. Liste et biographies desdits prévôts.
_p. 21-24 : Deleti morini. Fondation de l’évêché de Saint-Omer et répartition des charges et prébendes.
_p. 25-52 : Evêques de St Omer. Liste et biographies desdits évêques.
_p. 53-56 : blanches
_p. 57-68 : Les doyens de l’église de St Omer. Liste et biographies desdits doyens.
_p. 69-70 blanches
_p. 71-74 : les chantres.
_p. 75-76 : blanches
_p. 77-79 : archidiacre d’Artois.
_p. 80-81 : blanches
_p. 82-84 : archidiacre de Flandres.
_p. 85 : blanche
_p. 86-88 : archiprêtre.
_p. 89 : blanche
_p. 90-92 : pénitencier
_p. 93 : blanche
_p. 94-96 : chanoines de la prébende reunie à la fabrique
_p. 97-98: prébende diaconalle de la Ste Trinité
_p. 99 : blanche
_p. 100-101 : prébende diaconalle de Ste Marie
_p. 102 : blanche
_p. 103-104 : prébende diaconalle de St Omer
_p. 105 blanche
_p. 106-107 : prébende diaconalle de St Gerome
_p. 108 : blanche
_p. 109-110 : prébende diaconalle de St Ambroise
_p. 111 : blanche
_p. 112-113 : prébende diaconalle de St Augustin
_p. 114 : blanche
_p. 115-116 : prébende sacerdotalle de St Maxime
_p. 117 : blanche
_p. 118-119 : prébende diaconalle de St Erkembode
_p. 120 : blanche
_p. 121-122 : prébende soudiaconalle de Ste Erkembode
_p. 123 : blanche
_p. 124-126 : prébende soudiaconalle
_p. 127 : blanche
_p. 128-129 : prébende sacerdotalle de St Michel
_p. 130 : blanche
_p. 131-132 prébende sacerdotalle de St Jean
_p. 133 : blanche
_p. 134-135 : prébende sacerdotalle de Ste Cécile
_p. 136 : blanche
_p. 137-138 prébende sacerdotalle de Ste Barbe
_p. 139 : blanche
_p. 140-141 : prébende diaconalle de St Pierre
_p. 142 blanche
_p. 143-144 : prébende diaconalle de St Paul
_p. 145 : blanche
_p. 146-147 : prébende diaconalle de St Jacques
_p. 148 : blanche
_p. 149-150 : prébende diaconalle de St Georges
_p. 151 : blanche
_p. 152-153 : prébende diaconalle de St Christophe
_p. 154 : blanche
_p. 155-156 : prébende diaconalle de Ste Catherine
_p. 157 : blanche
_p. 158-159 : prébende diaconalle de St André
_p. 160 : blanche
_p. 161-162 : prébende diaconalle de St Nicolas
_p. 163 : blanche
_p. 164-165 : prébende diaconalle de St Denis
_p. 166 : blanche
_p. 167-168 : prébende diaconalle de St Sébastien
_p. 169 : blanche
_p. 170-171 : prébende diaconalle de Ste Susanne
_p. 172 : blanche
_p. 173-174 : la petite prébende presbiteralle
_p. 175 : blanche
_p. 176-179 : la petite prébende diaconalle
_p. 180 : blanche
_p. 181-182 : la petite prébende sacerdotalle dite du rihoult ditte du prince
_p. 183 : blanche
_p. 184-185 : la petite prébende sacerdotalle des évêques
_p. 186 : blanche
_p. 187 : prébende fondée par Hermant Loemel, chanoine theologal soudiaconalle
_p. 188 : blanche
_p. 189-212 : blasons dans l’ordre des dignités à raison de 12 par page soit 288 blasons. Plusieurs noms et dates ont été ajoutés au crayon par une main postérieure (peut-être celle de Fernand Violette de Noircarmes, bien que l’écriture soit moins reconnaissable que sur les notes volantes).

DÉCOR
114 blasons peints.

La bibliothèque d’agglomération du Pays de Saint-Omer possède une autre copie de ce texte (ms. 896) mais incomplète en ce qu’elle commence aux doyens et ne contient pas les blasons. On y trouve le même ex-libris armorié, et une note manuscrite du XIXe siècle qui précise : « Ce livre a été écrit de la main de M. Louis-Joseph-Cornil des Lyons de Noircarme , né à Saint-Omer et décédé dans cette même ville le --- 1787, auteur d’une histoire chronologique du baillage de Saint-Omer ».
Ladite chronologie est actuellement conservée à la Bibliothèque (1946 et 1951), est effectivement copiée de la même main que le manuscrit ici décrit. On peut donc en déduire que ce dernier, ainsi que les mss 896, 1946 et 1951, sont tous de la main de Louis-Joseph-Cornil des Lyons de Noircarme.
Par ailleurs, une note sur feuille volante accompagnant notre manuscrit (n°7) précise : « Ce manuscrit est à peu près le même que celui que possède la Société des Antiq. de la Morinie. Il est moins complet en ce qu’il ne contient pas la partie historique générale sur l’état ecclésiastique de la ville de S. Omer, il contient de plus : la représentation d’armoiries qui ne sont qu’indiquées dans l’autre manuscrit ; et divers textes latins, et notamment des épitaphes, qui sont laissés en blanc dans le manuscrit de la Morinie ; mais qui semblent se trouver dans la Gallia Christiana. Il a surtout un intérêt généalogique... ». Le ms de la SAM mentionné ici est vraisemblablement le n° 1551.

Ce volume comprend de nombreuses notes sur feuilles volantes, 13 initialement encartées entre les pages du volume, et 28+1) glissées entre les plats. Elles sont presque toutes de la main du généalogiste Fernand Joseph Hippolyte Violette de Noircarme (1845-1926) ou de ses correspondants, et portent sur des mentions et citations de sources documentaires ou archivistiques, des demandes de précisions généalogiques, biographiques et héraldiques.
NB : la pièce 12 semble constituer l’index nominum du volume.

RELIURE
Ais de carton couvert d’une couche de parchemin recouverte de fragments de papier marbré. Quatre lacets en ficelle de chanvre. Le plat supérieur comprend une feuille encollée avec la table du contenu (XIXe siècle).
On constate les vestiges d’une ancienne couture sur les fragments du dos de la reliure, qui n’est pas solidaire des cahiers, mais elle porte sur 5 nerfs, or les cahiers ne présentent qu’une couture sur deux points. Il semble donc que la reliure actuelle est rapportée d’un autre ouvrage, et ne sert que de farde aux cahiers manuscrits.

PROVENANCE
Contreplat sup. ex-libris armorié (gravé par Bayart, 65 x 59 – Du Péage, p. 198) des Lyons : écartelé, aux 1 et 4 d’argent à quatre lions de sable armés et lampassés de gueules, posés 2 et 2 (des Lions) ; aux 2 et 3 d’argent à trois fleurs de lis [au pied coupé] de gueules (Wignacourt-Bellesaige) ».
Nombreuses notes avec l’écriture de Fernand (ou Ferdinand) Joseph Hippolyte Violette de Noircarmes (1845-1926). Ce dernier est le fils de Jules Henry Michel Violette (1809-1880) et Léponie Joséphine Des Lyons de Noircarme (18525-1906) de laquelle il a dû hériter le manuscrit de son trisaïeul .

BIBLIOGRAPHIE
Bernard LEVEL, « Les manuscrits Deneuville », Bulletin de la Société Académique des Antiquaires de la Morinie, 24 (2003), p. 577-582
Ibidem, « Les manuscrits Deneuville (suite) », Bulletin de la Société Académique des Antiquaires de la Morinie, 26 (2011), p. 149-156.
F. de la CHESNAY DES BOIS, Dictionnaire de la Noblesse, v. 9, p. 277.

Auteur
Charles-François Deneufville, curé de Saint-Aldegonde à Saint-Omer (16..-1731)
Editeur
Louis Joseph Corneil des Lyons de Noircarme (1704-1787)
Contributeur
Fernand (Ferdinand) Joseph Hippolyte Violette de Noircarme (1845-1926)
Cote / N° Inv.
Ms. 1559
Période
18e siècle
Date
1740
Date de fin
1785
Type de document
Ex-libris
Manuscrit
Collection
Manuscrits > Fonds privés
Lieu de conservation
Bibliothèque de l’Agglomération du Pays de Saint-Omer
Droits
Domaine public

Permalien
https://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/18892