La Langue internationale peut-elle être le latin ?


Brochure de 79 pages.

CONTENU
Cette étude est un tiré à part de revue "L'espérantiste", qui présente ses textes en français et espéranto juxtaposés.
De Beaufront, alors président de la Société française pour la propagation de l'Espéranto, y présente un argumentaire destiné à contrer le discours des défenseurs du latin comme langue universelle.

PROVENANCE
Cette bouchure provient des archives d'Afred Michaux, avocat boulonnais et espérantiste de la première heure, qui a légué ses archives à la Bibliothèque de Boulogne, qui les céda à son tour à la bibliothèque de Saint-Omer en échange d'un exemplaire de la Chronique de Nuremberg (celui qui venait du chapitre Notre-Dame).

Cette exemplaire est dédicacée à Michaux en esperanto par son auteur au verso de la page de titre.

Auteur
Louis Chevreaux, alias Louis de Beaufront (1855-1935), premier espérantiste français, puis l'un des créateurs de l'ido
Editeur / imprimeur
Librarie-Imprimerie Espérantiste
Contributeur
Ernest Deligny (1864-1950), espérantiste, professeur adjoint au lycée de Saint-Omer, Bibliothécaire-archiviste de Saint-Omer, vice-président de la bibliothèque populaire
Alfred Michaux (1859-1937), avocat et espérantiste français
Cote
inv. 33739
Groupe
Fonds Deligny (Esperanto)
Fonds Deligny (Esperanto) > Fonds Alfred Michaux
Catégories
Imprimé ancien
Collection
Imprimés anciens
Imprimés anciens > Livres après 1500
Droits
Domaine public

Permalien
https://bibliotheque-numerique.bibliotheque-agglo-stomer.fr/idurl/1/22115